Depuis que je suis végétarienne, je me passionne pour la nutrition. Je m’intéresse aux différents aliments en me documentant sur leurs intérêts nutritionnels à tel point que mes livres de chevet sont des ouvrages écrits par des médecins sur la santé et l’alimentation. 

Au passage, je vous recommande : « Le guide familial des aliments soigneurs » du Dr Jean-Paul Curtay et du Dr Rose Razafimbelo ou encore « Demain tous gros ? 40 ans de mensonges, 10 kilos de surpoids » de Pierre Weill. On y apprend une foule de choses. 

Rassurez-vous je ne vais pas arrêter de faire des desserts parce que le sucre blanc est dangereux. Je le remplace par des sucres aux propriétés nutritionnelles bien plus intéressantes, tel que du sucre non raffiné (du sucre de canne complet). Pas question pour moi de renoncer aux bons petits desserts… On ne se refait pas !

 

Pourquoi le sucre blanc est-il dangereux pour la santé ?

 

DSC_8865-2

Je ne suis pas médecin mais je me suis beaucoup documenté sur le sujet et voici brièvement ce qu’il en ressort.

En France, en 100 ans, la consommation de sucre est passée de 5 kg par habitant à 30 kg.

C’est très inquiétant et les autorités sanitaires le pointent du doigt face à la progression de l’obésité dans notre pays. Selon des études, la France pourrait rattraper le taux d’obésité des Etats-Unis d’ici seulement 5 ans. L’obésité augment très rapidement et principalement chez les enfants. 1 enfant sur 5 est en surpoids. 

Le sucre blanc est raffiné à 100 % de manière industrielle. De fait, il est totalement dépourvu de nutriments. Il favorise le diabète. En seulement 10 ans, le nombre de personnes diabétiques est passé de 1,6 à 2,9 millions.

Le sucre contribue également au développement de certains cancers (pancréas, colons, estomac, utérus et sein).  

Il est possible de le remplacer par du miel, du sirop d’agave, du sirop d’érable ou encore par du sucre non raffiné, du sucre de canne complet, appelé aussi « Rapadura ». 

DSC_8871-2

Ce sucre, issu directement de la canne à sucre, est très riche en nutriments car il n’a subi aucune transformation. Il contient du magnésium, du potassium, du calcium, du fer, du phosphore, du zinc, et des vitamines B1, B2, B6 et C). 

Mais qui dit « non raffiné » dit aussi « bio ». Fatalement, le sucre non raffiné est plus cher à l’achat, mais son pouvoir sucrant est supérieur à celui du sucre blanc. Il suffit donc d’en mettre moins. 

En guise de conclusion, une citation d’Hippocrate « Nous sommes ce que nous mangeons »…